Géographie sociale et politique - Accueil
Géographie sociale et politique - Contacter le Webmestre
| Accueil | Géographie sociale | Blog géographie sociale | Annuaire | Plan du site |   
Parcours et formation de Fabien Guillot

Quelques éléments sur mon parcours
et ma formation universitaire


 

Cursus

  • septembre 2011 : Maître de conférences en géographie à l'UCBN (UMR CNRS IDEES 6266).

  • 2010-2011 : Chercheur contractuel postdoctorat au sein de l'UMR CNRS IDEES 6266.

  • 2010 : Qualification en section 23 du CNU "Géographie physique, humaine, économique, régionale".

  • 2009 : Doctorat de géographie de l'UCBN.

  • 2008-2009 : ATER en géographie à l'UCBN.

  • 2007-2008 : ATER en géographie à l'UCBN.

  • 2000 : DEA de géographie (Master recherche).

  • 1999 : Maîtrise de géographie.

  • 1998 : Licence de Géographie.

  • 1995 : Baccalauréat Sciences Économiques et Sociales et entrée à l'université de Caen Basse-Normandie (UCBN).
  • Situation actuelle

      - Maître de conférences en géographie à l'Université de Caen Basse-Normandie (depuis 2011).
      - Chercheur Post-Doctoral UMR IDEES 6266 CNRS, équipe IDEES-Caen, Université de Caen Basse-Normandie (2010-2011).
      - Docteur en géographie (2009)
      - Doctorant (de 2000 à 2009) à ESO-Caen, puis membre associé au laboratoire Eso-Caen de l'UMR CNRS ESO 6590 (de 2009 à 2011).

    Nouveau chantier de recherche :
    Frontières, risques politiques et vulnérabilités sociales...

    Dans le cadre des deux contrats post doctorat, mon travail vise à poursuivre l’étude de la complexité des processus sociaux à partir de leur dimension spatiale. L’ouverture théorique et méthodologique au cours de ces expériences post doctorales s’est concrétisée par le développement de nouvelles connaissances et pratiques dans le domaine des Systèmes d’Information Géographiques (SIG). Cela s’est fait à partir des approches et analyses spatialisées des risques industriels et routiers (thématiques sur lesquelles portent les contrats de recherche).
    S'ajoutant à cela, et afin de parfaire ma pratique dans le domaine du SIG et des approches spatialisées, j’ai, en outre, participé à l’école thématique CNRS sur les Représentations des risques à partir des approches méthodologiques spatialisées (RRAMSES).
    Fort de ces expériences, la thématique des risques est aujourd'hui articulée à mes premières problématiques de recherches autour d’une réflexion qui s’engage sur les risques politiques et les vulnérabilités sociales, dont l’espace frontalier peut, par exemple, constituer un des terrains d’étude pour contribuer à comprendre la dimension spatiale des risques.

    Une petite présentation...

    De 2000 à 2009, j'ai mené une thèse de doctorat en Géographie à l'Université de Caen Basse-Normandie, sans financement. J'ai été accueilli dans un laboratoire de recherche, le CRESO (devenu depuis ESO-Caen), c'est-à-dire l'antenne caennaise de l'UMR ESO 6590 CNRS.
    L'obtention d'un emploi d'ATER (Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche) à l'UFR de géographie de l'Université de Caen de septembre 2007 à septembre 2009, m'a permis d'avoir des conditions de recherche et de vie plus stables et d'entrevoir une fin de thèse beaucoup plus sereine. C'est ce qui m'a conduit à soutenir ma thèse le 25 novembre 2009, à l'Université de Caen et d'obtenir le grade de docteur en Géographie de l'Université de Caen Basse-Normandie avec la mention Très Honorable avec les Félicitations du jury à l'Unanimité. Suite à l'obtention de mon doctorat, je suis resté membre associé à ESO-Caen, jusqu'à ma nomination en tant que Maître de conférences en géographie à l'université de Caen de Basse-Normandie en septembre 2011.
    Mon parcours ne ressemble en rien au parcours dit "d'excellence" que tend à imposer les nouvelles directives ministérielles (contrat doctoral...) puisqu'il m'a fallu 9 années pour mener à bien mon projet de thèse. Pour autant, ces années m'ont permis de gagner en maturité sur un sujet complexe traitant des rapports sociaux à partir des asymétries frontalières, tout en travaillant par ailleurs, en étant salarié pour autofinancer mes recherches. Travailler pour pouvoir travailler en somme, un concept qui dépasse de loin celui du "travailler plus pour gagner plus"... mais qui ne permet pas de se consacrer à 100 % à la recherche scientifique.
    Qualifié en section 23 du Conseil National des Universités (CNU), j'ai été candidat aux postes ouverts aux concours de Maître de Conférences dans les universités françaises, en section 23 "Géographie physique, humaine, économique et régionale" en 2010 et en 2011, année d'obtention de mon poste à l'UFR de géographie de Caen Basse-Normandie.
    De mars 2010 à avril 2011, j'ai été salarié en tant que chercheur contractuel dans le cadre de deux contrats de recherche post doctorat, au sein de l'UMR IDEES 6266, dans l'équipe IDEES-Caen.

    En ayant eu recours aux deux ressources les plus importantes : la passion et l'endurance, je suis parvenu à obtenir un poste de Maître de conférences en géographie à la rentrée 2011. Je suis donc depuis cette date, en poste à l'Université de Caen Basse-Normandie, à l'UFR de géographie. Mon nouveau laboratoire est l'UMR CNRS IDEES 6266, plus précisément l'équipe IDEES Caen (antenne caennaise de l'UMR IDEES 6266). C'est au sein de cette équipe que je poursuis mes travaux de recherche en géographie sociale et politique afin de contribuer à la compréhension des dimensions spatiales et temporelles des rapports sociaux.

    Haut de page

    Colloques et séminairesLa participation à des colloques et séminaires de recherches fait partie intégrante du travail de chercheur. Ces moments permettent de rencontrer d'autres chercheurs et aussi de faire connaître les recherches que je mène, confronter mes résultats de recherche à d'autres travaux et avoir l'avis et les questions d'autres chercheurs, mais aussi celles de citoyens dans le cadre des rencontres. Cela permet de rompre l'isolement ce qui est très important et de partager avec d'autres chercheurs et citoyens les avancées et questionnements issus de mes recherches. Par ailleurs, ces participations aux colloques permettent aussi de donner lieu à des publications dans des revues scientifiques et ouvrages collectifs.


  • 17-18 octobre 2013 : F. GUILLOT, « La matérialisation des asymétries frontalières par le cloisonnement des espaces et le filtrage des populations. Éléments d’une géographie des murs et de la domination. ». Colloque international « Frontières, murs et sécurité », Chaire Raoul-Dandurand en Études stratégiques et diplomatiques en collaboration avec l’Association For borderlands Studies, UQAM, Montréal.
  • 1-5 juillet 2011 : E. BONNET, M. AMALRIC, M. CHEVE, F. GUILLOT, « Cartographier les représentations mentales du risque industriel. Illustration avec les populations de l’estuaire de la Seine – France ». Congrès international de cartographie (ICC, 25Th), Paris.
  • 24-27 mars 2010 : F. GUILLOT,« Les frontières : paysages marqués, espaces appropriés. Une lecture des pratiques et des rapports sociaux ». Colloque international (3è rencontre franco-italienne de géographie sociale) « La géographie sociale, le temps, le paysage », université de Caen Basse-Normandie.
  • 24-27 mars 2010 : F. GUILLOT, « Les frontières : paysages marqués, espaces appropriés. Une lecture des pratiques et des rapports sociaux ». Colloque international (3è rencontre franco-italienne de géographie sociale) « La géographie sociale, le temps, le paysage », université de Caen Basse-Normandie.
  • 30 et 31 mars 2009 : F. GUILLOT,« Colonies israéliennes et contrôle de l’extension urbaine palestinienne ». Rencontre internationale Franco-Iranienne. « Dynamiques urbaines comparées en France, Iran, Maghreb, Amérique latine, Amérique du Nord », MRSH, université de Caen.
  • 13 mai 2008 : F. GUILLOT, « Jérusalem : au-delà de la question religieuse, les enjeux politiques et militaires ». Séminaire du Pôle Villes et sciences sociales de la MRSH de Caen. Le thème du séminaire était la Ville et guerre de religion.
  • 6 mai 2008 : Invité par le Courrier International pour animer la discussion dans le cadre des "Mardis du Courrier International" après la difusion du film "La frontière infinie" (La frontera infinita) du réalisateur mexicain, Juan Manuel Sepùlveda, à Paris (MK2 quai de Seine). Intervention sur la situation des migrants d'Amérique du Sud à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis et réponses aux questions des spectateurs.
  • 6 au 8 mars 2008 : Invité par l'ONG "Terre des Hommes" pour animer un débat avec des élèves de Collège dans le cadre de "Cinémaction pour les Droits de l'Homme" à Cognac. Intervention sur la situation des migrants d'Amérique du Sud à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.
  • 8 au 10 novembre 2007 :F. GUILLOT, « Conflit pour la terre et lutte de légitimité. Réflexions sur l'appropriation à partir de l'exemple du Mur de séparation entre israéliens et palestiniens ». Colloque international "Espaces hérités, espaces enjeux : Appropriations - (dé)valorisations - catégorisations" à l'Université de Caen Basse-Normandie.
  • Mars 2007 : F. GUILLOT, « Villes et stratégies militaires et politiques : l'exemple des conflits israélo-arabes (Liban, Israël, Palestine) », Journée d'étude du Pôle "Villes et sciences sociales" de la MRSH de Caen, "Villes dans la guerre, guerre dans la ville".
  • Décembre 2005 : F. GUILLOT, « Les conflits frontaliers dans les relations entre Israël, le Liban et les territoires palestiniens. Une approche des notions de "sécurité" et de "zone d'influence », Colloque international de l'Ecole interarmées de Saint-Cyr Coëtquidan.
  • Octobre 2004 :F. GUILLOT, « Pratiques et rapports de force dissymétriques et inégaux : réflexions sur les rapports sociaux à partir des relations frontalières », Colloque international de Rennes "Géographie sociale".
  • Juin 2004 : Conférence dans le cadre des séminaires de l'EGAP (Escuela de Graduados en Administracion Publica y Politica Publica) à l'ITES de Monterrey (Mexique) sur le thème de la géographie sociale et sur la situation des relations frontalières au Liban sud.
  • Février 2004 : F. GUILLOT, « Le Liban Sud : Complexité des identités et des représentations. », Colloque international de Bordeaux "Frontière, frontières".
  • Avril 2003 :F. GUILLOT, « Contrôle et marquage de l'espace, l'appropriation de l'espace frontalier », séminaire de l'UMR ESO 6590 sur le thème de « l'Appropriation sociale ».
  • Septembre 2002 :F. GUILLOT, « La complexité, ses formes, ses effets, ses traitements". Communication : "Les échelles : une approche de la complexité en géographie sociale », Colloque international transdisciplinaire sur la complexité, MRSH, Caen.


  • Haut de page





    Expériences et conseils - Fabien GuillotLes travaux de recherche nécessitent d'aller sur des terrains sur lesquels s'appuient mes résultats de recherche. Ce sont autant d'expériences à l'étranger, dans des contextes politiques, sociaux, économiques et culturels différents. En outre, quelques expériences d'enseignement et de conseils auprès de différents organismes constituent d'autres types d'expériences en lien avec mes recherches.


  • Depuis le 1er septembre 2011 : Maître de conférences en géographie à l'Université de Caen Basse-Normandie et chercheur dans l'équipe IDEES-Caen, antenne caennaise de l'UMR CNRS IDEES 6226).
  • Mars 2010 - Mars 2011 : Contrats de recherche à l'Université Caen Basse-Normandie au sein du laboratoire IDEES Caen (UMR IDEES 6226 CNRS).
    - Contrat « Evales », [PIRVE / GIP Seine aval, Université de Rouen – UMR IDEES 6226], « Évaluation des aménités paysagères dans l’estuaire de la Seine », financements PIRVE CNRS / GIP Seine aval.
    - Contrat « ATSERR », [INRETS / Géosyscom / CET Méditerranée], « Approche Territoriale et socio économique du risque routier », financements Ministère de l’Ecologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, Commissariat général au développement durable (Direction de la recherche et de l’innovation), ANR PREDIT.
  • Septembre 2007 - Août 2009 : ATER (Attaché Temporaire à l'Enseignement et à la Recherche) à l'Université Caen Basse-Normandie au sein de l'UFR de Géographie. Expérience d'enseignement qui complète la formation professionnelle que constitue la recherche au cours du doctorat.
  • Septembre 2007 : Mission de recherche en Espagne dans le cadre des recherches de terrain sur les relations frontalières entre le Maroc et l'Espagne. Travail de terrain dans la région d'El Ejido, d'Algeciras, de Gibraltar, de Tarifa et de l'enclave espagnol de Ceuta.
  • Janvier 2006 : Mission de recherche au Maroc dans le cadre des recherches de terrain sur les relations frontalières entre le Maroc et l'Espagne. Travail de terrain autour de l'enclave espagnol de Ceuta et dans la région de Tanger.
  • Mars - Avril 2005 : Mission de recherche en Palestine / Israël dans le cadre des recherches de terrain sur les relations frontalières entre Israël et les Territoires Palestiniens. Accueilli au sein de l'Université de Birzeit (Palestine-Cisjordanie). Divers enquêtes de terrain et entretiens avec des Palestiniens et Israéliens. Rencontres avec des O.N.G., la population, des autorités...
  • Mars 2004 mai 2005 : Tutorat de géographie à l'UFR de géographie de l'université de Caen Basse-Normandie.
  • Avril - Mai 2004 : Mission de recherche au Mexique dans le cadre des recherches de terrain sur les relations frontalières entre le Mexique et les États-Unis. Accueilli pendant deux mois à Monterrey au sein de l'EGAP. Divers déplacements le long de la frontière avec les États-Unis de Brownsville (Texas), à Matamoros et Reynosa. Rencontres et entretiens avec différents interlocuteurs, chercheurs mexicains et américains (Pan American University), population frontalière..., recherches au sein du Colegio de la Frontera norte...
  • Juillet 2002 : Enseignant vacataire dans le cadre d'échanges culturels avec des étudiants étrangers pour le compte du C.E.U.I.E. (Centre d'Enseignement Universitaire International pour Etrangers) de l'Université de Caen (14).
  • Juin 2001-2002 : Contrat afin d'apporter conseils et compétences dans la définition du contenu, de la pertinence et de la faisabilité de plus de 80 cartes géographiques concernant l'état du monde pour le compte du Mémorial de Caen dans le cadre de son projet de développement. Activité exercée en collaboration avec le Conseil scientifique du Mémorial de Caen et le Centre de Recherche sur l'Espace et les SOciétés (CRESO).
  • Octobre - Novembre - Décembre 2001 : Mission de recherche au Liban dans le cadre de mes recherches sur les relations frontalières. Entretiens avec différents interlocuteurs (politiques, religieux, militaires libanais...) et rencontre avec les chercheurs du Centre d'Etudes et de Recherches sur le Moyen-Orient Contemporain (CERMOC) à Beyrouth. (Depuis 2003 le CERMOC est devenu l'Institut Français du Proche Orient (IFPO). Diverses enquêtes au Sud du Liban auprès des populations libanaises de confessions Chiite, Sunnite, Maronite. Rencontre avec les soldats de l'ONU, combattants libanais (Hezbollah...).
  • Février 1998 et Janvier - Février 1999 : Mission de recherche au Sénégal dans le cadre des recherches de Maîtrise. Dakar, Saint-Louis du Sénégal sont les deux villes où je passe la plupart du temps à la rencontre des Sénégalais, de leur culture, de leur histoire. J'y effectue des enquêtes auprès des différents marchands des marchés de Sandaga et de Kermel au cœur la capitale sénégalaise. C'est à partir de ce travail de terrain que j'écris mon mémoire de maitrise sur les marchés.


  • Haut de page




    Parcours et diplômes universitaires - Fabien GuillotVoici résumées quelques unes des informations sur mon parcours universitaire et les diplômes obtenus. De 2000 à 2009, j'ai prépare une thèse de doctorat (non financée) en géographie en étant accueilli au CRESO, laboratoire de géographie sociale. L'absence de financement pour effecteur ma thèse m'a obligé a exercer durant ces années diverses activités professionnelles pour subvenir à mes besoins matériels et financer mes recherches, notamment les missions de recherche à l'étranger dont j'ai assumé l'autofinancement. Les différentes expériences depuis cette date sont détaillées ci-dessus.


  • Novembre 2009 : Thèse de doctorat en géographie de l'Université de Caen Basse-Normandie. Mention Très Honoble avec les Félicitations à l'Unanimité (THFU). Titre de la thèse : « Les asymétries frontalières. Essai de géographie sociale et politique sur les pratiques sociales et les rapports sociaux. Les cas États-Unis / Mexique, Espagne / Maroc, Israël / Liban / Palestine ».
  • Novembre 2000 : Début de Doctorat de géographie sociale et politique à l'université de Caen Basse-Normandie (14), sous la direction de M. Robert Hérin, professeur émérite de Géographie. Titre provisoire de la Thèse : « Les frontières chaudes : essai de typologie sur l'intensité des relations frontalières ».
  • Juin 2000 : MASTER 2 recherche (DEA) "Environnement et sociétés" à l'université de Caen Basse-Normandie (14). Mention Assez Bien. Présentation du mémoire en Juin, constituant le projet de thèse sur les relations frontalières et rapports sociaux, 82 pages.
  • 1998-1999 : MASTER 1 (MAITRISE) de géographie à l'université de Caen (14), mention Bien. Présentation d'un mémoire portant sur une étude comparative entre les marchés urbains des villes de Dakar (Sénégal) et de Caen (France), intitulé : « Entre économie et société : le marché. Approche d'un espace d'échanges et de relations. », 225 pages, sous la direction de M. Robert Hérin, Professeur émérite de Géographie.
  • 1997-1998 : LICENCE de Géographie à l'université de Caen Basse-Normandie (14).
  • 1995-1997 : DEUG de Sciences Humaines, mention Géographie, à l'université de Caen Basse-Normandie (14).
  • Juin 1995 : BACCALAUREAT série Sciences Économiques et Sociales, au Lycée Dumont d'Urville de Caen (14).


  • Haut de page





    Fabien Guillot - Géographie sociale et politique - © 2005 - 2012
    - AVERTISSEMENT -
    Contact webmestre

    Logo Géographie sociale et politique

    >>> Site web indépendant hébergé par sivit <<<