Géographie sociale et politique - Accueil
Géographie sociale et politique - Contacter le Webmestre
| Accueil | Géographie sociale | Blog géographie sociale | Annuaire | Plan du site |   
Problématique de recherche sur les relations fronatalières

Problématique de recherche sur les frontières



2000 - 2009 - Une recherche sur les relations frontalières
 

L'espace mondial est découpé selon les données socioculturelles, économiques, politiques, religieuses... La frontière, marque concrétisant et symbolisant la séparation entre divers territoires, transcrit dans l'espace les différences entre les sociétés et, partant de là, les multiples composantes qui les caractérisent. Elle délimite des souverainetés, donc des pouvoirs. Elle matérialise des différences et des inégalités et dessine les contours de la complexité des sociétés humaines. Notre but est donc de chercher à dresser une typologie des relations frontalières à partir de l'intensité et de la forme des rapports qui se matérialisent au niveau des frontières.
Considérant que la frontière traduit d'une certaine façon la réalité des relations dialectiques du monde réel et ce, notamment dans la totalité concrète des rapports sociaux, elle sera abordée, non seulement comme objet d'étude en soi, mais comme un outil thématique, une grille de lecture devant contribuer à mieux comprendre les relations socio-spatiales.

Cartographie des frontières chaudes en 2000
 

Les relations frontalières dans le monde en 2000 - Fabien Guillot

Considérant que la frontière traduit d'une certaine façon la réalité des relations dialectiques du monde réel et ce, notamment dans la totalité concrète des rapports sociaux, elle sera abordée, non seulement comme objet d'étude en soi, mais comme un outil thématique, une grille de lecture devant contribuer à mieux comprendre les relations socio-spatiales.
La frontière chaude est une frontière se définissant par l'intensité des relations qui y ont lieu. Elles peuvent se décliner sous l'angle, de la rupture, de la séparation, de l'opposition et du conflit, tel que le montre l'Erythrée et l'Ethiopie, le Liban par rapport à Israël, par exemple, ou de l'entente et de l'échange telle la frontière franco-allemande, la différence stimulant le rapport et l'échange. La frontière chaude est donc une sorte de levier permettant de rendre compte et d'apporter des hypothèses d'explication aux rapports sociaux.
La problématique de la thèse en projet vise donc à contribuer à l'explication et à la compréhension des relations frontalières. Pour y parvenir, il s'agit de voir quelles sont les relations, les spécificités des rapports à la frontière. Quels sont les rapports sociaux, quels sont les types de relations qui peuvent y être mis en évidence ?

Plus largement, il s'agit de s'interroger sur les relations frontalières et tenter de construire une grille de lecture pour comprendre les relations frontalières à la lumière des rapports socio-spatiaux. C'est ainsi contribuer à mieux comprendre des sociétés, des hommes en société et les relations qui sont produites.
L'un des buts est de s'interroger sur les relations entre les espaces et les sociétés afin d'en cerner la nature, la réalité permanente et sous-jacente. Cela en gardant toujours à l'esprit que les relations en tant qu'expression des rapports sociaux, s'expriment dans les constructions matérielles et mentales que chaque individu, que chaque groupe, que chaque société, entretient avec l'espace.
A terme, tenter de dresser une typologie des relations frontalières serait un moyen pour éclairer les dynamiques des sociétés et de l'espace des sociétés, où le conflit et l'entente se font révélateurs de stratégies traduisant le mouvement contradictoire des choses et des hommes.




Haut de page



Fabien Guillot - Géographie sociale et politique - © 2005 - 2012
- AVERTISSEMENT -
Contact webmestre

Logo Géographie sociale et politique

>>> Site web indépendant hébergé par sivit <<<