Géographie sociale et politique - Accueil
Géographie sociale et politique - Contacter le Webmestre
| Accueil | Géographie sociale | Blog géographie sociale | Annuaire | Plan du site |   
Géographie sociale - Quelques références bibliographique des recherches sur les frontières

Références bibliographiques
des recherches sur les frontières





Thèmes et auteurs de la géographie sociale

Géographie sociale

Géographie politique

Géopolitique



L'étude des relations frontalières a été entreprise en ayant pour originalité de mobiliser les théories, approches et concepts de la géographie sociale, de la géographie politique et de la géographie des représentations. Habituellement distincts les uns des autres, il est question de les combiner afin de prendre davantage la mesure de la complexité de l'espace frontalier et des rapports sociaux, autrement dit du réel.
La géographie sociale, science de l'organisation spatiale des sociétés, a pour objet les relations entre les espaces et les sociétés. Ou, pour le dire autrement, elle cherche à rendre compte des processus sociaux à partir de leur dimension spatiale et aussi en prenant en compte les productions des sociétés. Elle cherche à comprendre les relations que les hommes entretiennent entre eux, sur des bases diverses (sociologique, économique, culturelle) ainsi que les relations que les hommes ont avec les espaces, les paysages, les lieux, les territoires, de comprendre la manière dont ils produisent, amménagent, s'approprie et utilisent l'espace dans le cadre de leurs activités et de leurs organisations sociales, politiques, économiques. Ainsi, les faits sociaux ont par leur localisation et manifestation des dimensions spatiales qu'il convient d'analyser pour en comprendre les évolutions.
La géographie politique correspond à une des faces de la réflexion en géographie sociale dans la mesure où l'on a recourt à l'espace pour comprendre nombre de problèmes sociopolitiques et socioculturels qui se matérialisent tant dans leur dimensions spatiales (géographie) que temporelles (histoire). Ils sont pensés comme tels du fait même que l'espace est production et objet de convoitise, d'enjeu, d'appropriation, d'identification et de pouvoir.




Les références bibliographiques sont celles d'auteurs se plaçant dans ces divers courants de la géographie, sans pour autant qu'ils soient tous géographes de formation. Parmi ceux-ci, citons :

  • Armand Frémont,
  • Robert Herin,
  • Guy Di Méo,
  • Yves Lacoste,
  • Paul Claval,
  • Michel Foucher,
  • Jean Gottmann,
  • Paul Guichonnet,
  • Claude Raffestin,
  • Jean-Pierre Renard,
  • Henri Lefebvre...
  • Ces différents auteurs apportent une contribution importante aux réflexions et recherches sur les frontières. Au travers des différents ouvrages et articles qu'ils ont écrit, ils proposent des éléments structurants à l'approche que je tente de développer. Vous pouvez retrouver de plus amples informations bilbiographiques sur la pages consacrées aux lectures.



    Fabien Guillot - Géographie sociale et politique - © 2005 - 2012
    - AVERTISSEMENT -
    Contact webmestre

    Logo Géographie sociale et politique

    >>> Site web indépendant hébergé par sivit <<<